« Mignonne, allons voir si la rose »…

Trois semaines. Trois semaines que la rose de mai, florissante et parfumée, est célébrée sur toute la Côte d’Azur. Trois fins de semaine que nous passons, tous les trois – l’Homme, le Petitdoux et moi-même – à nous réjouir de cette avalanche de couleurs, de saveurs, d’odeurs, de douceurs.

( Et ce, sans jamais faire plus d’une heure et demie de route! )

Les jardins de la villa Ephrussi de Rothschild à Villefranche-sur-mer un peu après Nice, d’abord : http://www.villa-ephrussi.com.

Puis ExpoRose à Grasse, où nous avons découverts de merveilleux créateurs de beauté et de douceur : http://www.ville-grasse.fr/exporose.html.


Et enfin, une merveilleuse visite, à Grasse toujours, dans les jardins de François http://rosessences.fr, grâce à qui nous avons pu découvrir le mythe de l’intérieur en allant cueillir chez lui ces si majestueux et délicats pompons rosés et odorants, à l’ancienne, avec de jolis tabliers « kangourous » et de grands sacs de jute ; avant de voir la distillation de près et de découvrir de fabuleux produits faits avec authenticité et naturel, qui ravissent nez et papilles, même les plus exigeants… (Du coup, je viens de refaire un plein d’hydrolats et d’huiles essentielles chez ce maître des roses : jamais je n’avais eu de matières premières de telle qualité! J’ai tellement hâte de les utiliser pour de bon dans mes petites créations personnelles…)



Un vrai crescendo d’émotions et de plaisirs, donc!

Gratitude pour ces joies simples.